Le désert du Sahara dans la bouche

Virginia Mainardi le 19 janvier 2017

Vous recevez de la morphine et vous vous retrouvez depuis quelque temps avec une sécheresse buccale gênante. Vous vous demandez d’où elle vient ? Lisez la suite !

Morphine et bouche sèche

L’effet de la morphine, et des autres opioïdes, est du à son interaction avec ses récepteurs spécifiques, les récepteurs opioïdergiques. Ces derniers fonctionnent un peu comme des boutons. Si on appuie sur un bouton on déclenche un effet. Quand la morphine entre en contact avec son bouton, elle diminue le passage de l’information « douleur » qui est ainsi moins fortement perçue par le cerveau. On a moins mal.

La complexité du système nerveux cause un problème. Le mécanisme par lequel la morphine provoque une sécheresse buccale n’est pas encore complètement expliqué, mais il semblerait que la morphine interagit avec un autre système que ses récepteurs opioïdergiques. Ce système est sous le contrôle d’un neurotransmetteur nommé acétylcholine. Un neurotransmetteur est une substance chimique sécrétée par les neurones délivrant ainsi un message.

Facteur Tel un facteur, l’acétylcholine transporte les messages entre les offices postaux du corps. Les lettres distribuées sont responsables de nombreux effets, parmi lesquels la stimulation des glandes salivaires à l’origine de la production de salive.

Or, la morphine interagit avec la transmission de l’acétylcholine en empêchant son travail. Un peu comme si dans une maison, le circuit électrique s’interconnecte: en étendant la lumière de la cuisine, effet antalgique, on éteint également celle de la chambre à coucher, avec pour conséquence l’apparition d’une sécheresse telle que le désert du Sahara dans la bouche. Cette sécheresse peut provoquer des difficultés pour parler, mâcher, avaler et causer une altération du goût.

Pixa- desert et cactus-155567_640

Que pouvez-vous faire pour y remédier ?

Vous pouvez atténuer cette sensation de sécheresse en recourant à quelques astuces
eau
• Consommez très souvent des petites quantités d’eau, de glace ou de fruits
• Rincez la bouche plusieurs fois par jour avec de l’eau
• Sucez des bonbons sans sucre ou mâchez un chewing-gum, pour activer la salivation
• Humidifiez l’air ambiant avec un humidificateur (un récipient avec de l’eau dedans est suffisant)
• Évitez la caféine et le tabac qui assèchent la bouche
• Respirez si possible par le nez plutôt que par la bouche

Sub-VM
La morphine, et les autres opioïdes, utilisés selon les indications du médecin, peuvent améliorer votre qualité de vie et, malgré la bouche sèche, vous redonner le sourire.

Retrouvez-nous sur Twitter: https://twitter.com/AAntalgiques

Références

http://medicament-and-drug.e-monsite.com/pages/historique-de-la-morphine.html
White D. et al. Morphine and dryness of the mouth. Br Med J 1989;298:1222-3
http://www.paincommunitycentre.org/article/opioids
Harvey PhD, Richard A. et al. Pharmacology. Chapitre 14
Kurt Hostettmann, Les plantes anti-douleurs, Favre

Billet rédigé et illustré par Mme V.Mainardi
Billet relu par Dre V. Piguet, Dre C. Cedraschi, Dre L. Gschwind, Mme Aude Burkardt, Mme S. Soumaille, Mme A-S. Marque
Aucun conflit d’intérêt n’est rapporté par les auteurs et relecteurs.

Partagez cet article

Publié par Virginia Mainardi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *