Mon patch contre la douleur s’est décollé, que faire ?

Virginia Mainardi le 2 février 2017

Que faire si votre patch se décolle?

Avec sa couche protectrice imperméable, le patch appelé aussi timbre est conçu pour résister à l’eau. Vous pouvez donc prendre un douchebain ou vous doucher avec. Évitez cependant une exposition dans l’eau très chaude, sauna, hammam, qui pourrait augmenter le passage du médicament dans le sang et/ou entraîner le décollement du patch. La sueur peut également augmenter le risque de décollement du patch, attention lors de pratique de sport intensive ou sous de fortes chaleurs ! Lors d’un décollement accidentel du patch, il est conseillé de le remplacer. En effet, si des salissures (minuscules squames de peau et autres résidus cutanés) sont restées collées sur la surface adhésive du patch, il va être impossible de le recoller parfaitement. Or, l’effet dépend de la bonne adhésion du patch !

Mauvaise adhésion = mauvaise diffusion du médicament = perte d’efficacité

Alors, si un patch se décolle, même si l’action se poursuit encore pendant quelques heures, remplacez-le par un nouveau ! Pensez à noter la date et l’heure dans votre carnet de suivi et repartez pour un nouveau cycle.

Exemple avec un patch à renouveler tous les 3 jours :

Imaginons que nous sommes lundi. Vous constatez que votre patch se décolle alors que vous devriez le changer demain mardi parce que ça fait 2 jours que vous le portez. Voici ce qu’il faut faire :
1. Vous retirez complètement le patch qui se décolle,
2. vous le remplacez en n’oubliant pas de changer d’endroit et
3. vous remplissez votre carnet de suivi.
4. Vous voilà reparti pour un nouveau cycle de 3 jours, vous remplacerez donc ce nouveau patch jeudi.

Vous avez oublié de changer votre patch ou vous ne vous êtes pas rendu compte qu’il n’était plus en place :

Collez un nouveau patch dès que vous remarquez la perte ou l’oubli. Notez le jour et l’heure auxquels vous collez le nouveau patch. Si vous avez largement dépassé la date de changement du dispositif, vos douleurs peuvent réapparaître. Dans ce cas, consultez votre médecin.

N’oubliez pas :

• Avant d’appliquer un nouveau patch, assurez-vous que le précédent a été correctement retiré (risque de surdosage !).
• Pensez à alterner les zones d’application. Laissez passer 1 semaine avant de revenir au même endroit.
• Evitez de savonner ou d’appliquer des produits cosmétiques sur le patch après sa pose. Remplacez-le de préférence après la toilette pour ne pas l’endommager.
• Après l’application et lors du retrait du patch, qu’il y ait contact direct ou non avec le principe actif, lavez-vous les mains à l’eau sans savon.
• Evitez de mettre la zone du corps où se trouve le patch au contact d’une source de chaleur (radiateur, bouillotte…). La fièvre et l’exposition au soleil intense ont le même effet et peuvent exposer à un surdosage.
• Si votre patch se décolle, remplacez-le !

Références

Vous pouvez télécharger une brochure contenant un carnet de suivi en cliquant ici
Cappinfo n°18, avril 2002, Systèmes transdermiques (ou patchs)
swissmedicinfo
Informations importantes à connaître sur les dispositifs transdermiques (patchs), Questions/ Réponses pour les professionnels de santé (cliquez ici)
Billet : Le médecin m’a prescrit un médicament contre la douleur sous forme de patch
Communication personnelle de Janssen-Cilag AG, (contacté le 02.08.2016)

Billet rédigé  par Mme V. Vallet dans le cadre de son stage en pharmacie hospitalière
Billet relu par Dre V. Piguet, Dre L. Gschwind, Mme V. Mainardi, Mme A-S. Marque
Aucun conflit d’intérêt n’est rapporté par les auteurs et relecteurs

Partagez cet article

Publié par Virginia Mainardi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *