Puis-je voyager avec mes médicaments sans problème ?

Valérie Piguet Valérie Piguet le 22 décembre 2016

Quel est le statut de mon médicament antidouleur?

Avant de mettre vos médicaments dans votre valise vérifiez leur catégorie. Il existe de nombreux médicaments contre la douleur et tous ne bénéficient pas du même statut.
De manière générale, en Suisse, ils sont classés en 6 catégories, identifiables par une estampille sur l’emballage :

voyage-2

Les démarches nécessaires pour voyager avec votre médicament ne sont pas les mêmes selon la catégorie.

Mon médicament est dans la catégorie C, D ou E

Les médicaments que vous obtenez sans ordonnance font partie des catégories C, D et E. On y retrouve entre autres certains dosages de paracétamol (500 mg) ou d’ibuprofène (200 mg ou 400mg). À ces dosages, ces médicaments sont en principe utilisés occasionnellement, par exemple pour apaiser des douleurs légères ou modérément fortes. Vous pouvez les emporter dans vos bagages et les emmener avec vous en principe partout.

Mon médicament est dans la catégorie A ou B

Si votre médecin vous a prescrit des médicaments qui appartiennent à la catégorie A ou B, vous pouvez quitter la Suisse avec la quantité de médicaments dont vous aurez besoin pour la durée de votre séjour. On retrouve par exemple dans cette catégorie des antidouleurs plus puissants comme des médicaments qui contiennent une association de paracétamol et de codéine ou des médicaments contre les douleurs neurogènes comme de la prégabaline.
Afin de s’éviter des mauvaises surprises au passage des douanes, nous vous conseillons de pouvoir présenter votre ordonnance. Celle-ci est en tous les cas nécessaire pour un traitement de plus de trois mois. Demandez à votre pharmacien votre ordonnance originale et assurez-vous que le nom de la substance active et l’appellation commerciale du médicament y figurent. Cette ordonnance vous sera également utile si votre médicament est perdu ou volé.

Mon médicament est dans la catégorie stupéfiant

voyage-3Si votre médicament contre la douleur fait partie de la catégorie des stupéfiants (A+ accompagné de l’étiquette rouge à croix blanche), les démarches nécessaires pour quitter la Suisse sont plus compliquées. Un prochain billet détaillera ce cas particulier.

Quelques conseils…

Lorsque vous voyagez avec vos médicaments, gardez quelques petites règles de bon sens à l’esprit :
• Vérifiez que vos médicaments possèdent une date d’expiration suffisamment longue, couvrant la durée de votre séjour.
• Conservez les emballages pour permettre d’identifier sans problème les médicaments que vous transportez.
• Conservez vos médicaments au milieu de vos bagages lors des transports pour qu’ils soient protégés des chocs.
• Si vous voyagez en avion, emportez vos médicaments dans votre bagage à main pour éviter de vous retrouver sans, en cas de bagage en soute perdu ou retardé.
• En règle générale, conservez vos médicament à l’abri du soleil, de la chaleur, de l’humidité et de la lumière pour éviter une dégradation et une perte d’efficacité.
• Evitez les flacons en verre, lourds et risquant de se briser, les suppositoires ou les crèmes riches en eau ou les gels (comme certains gels de diclofénac) qui supportent mal la chaleur.

 

Les informations données dans ce billet sont d’ordre général.
En dehors de l’Europe, chaque pays applique ses propres dispositions et le statut d’un médicament peut varier. Vous devez donc vous renseigner auprès de l’ambassade de votre pays de destination pour connaître les règles en vigueur

 

Références : Estampille de swissmedic.ch
Pharmanuel 2009 : transport des médicaments, p.165
Voyage dans l’espace Schengen Swissmedic.ch
Voyage dans des pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen Swissmedic.ch

Billet rédigé par Mme Céline Dubath.
Billet relu par Dre L. Gschwind, Dre C. Cedraschi, Dr C. Luthy, Mme A.S. Marque et M. G. Costa.
Aucun conflit d’intérêt n’est rapporté par les auteurs et relecteurs.

Partagez cet article

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

Valérie Piguet

Publié par Valérie Piguet

Médecin consultante dans les services de pharmacologie et toxicologie cliniques et de médecine interne de réadaptation des Hôpitaux Universitaires de Genève. Médecin au centre Jean-Violette du traitement de la douleur, Genève

6 commentaires

  1. Avatar

    Pourriez vous me dire si je peux partir au Canada pour une durée de deux mois avec des patchs de durogesic 25.J’habitd en France
    Merci

    Répondre

    1. Valérie Piguet
      Valérie Piguet 25 juin 2019 à 9 h 11 min

      Bonjour
      Le mieux est d’appeler l’ambassade du Canada ou d’aller sur leur site.
      Il y a un formulaire à remplir par votre médecin et pharmacien pour le Canada
      Je vous conseille vivement d’appeler l’ambassade ou d’aller sur leur site

      Répondre

  2. Avatar

    Merci pour ce travail.

    Répondre

  3. Avatar

    Effectivement c’est un article utile que j’aurai l’occasion de partager avec les patients qui souhaitent voyager

    Répondre

  4. Avatar

    Merci pour l’article très utile et que je transmettrai à mes patients à la veille de leurs vacances.

    Répondre

    1. Valérie Piguet

      Un grand merci pour votre commentaire encourageant. J’espère que vos patients passeront ainsi tranquillement les frontières.

      Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *